LE RESEAU SPECIALISTERNE

La communauté internationale Specialisterne

Fondation Specialisterne

La Fondation Specialisterne est une organisation à but non-lucratif, qui travaille à créer 1 million d’opportunités d’emploi pour les personnes autistes et les personnes avec d’autres spécificités cognitives. La fondation est propriétaire de la méthode et de la marque Specialisterne ainsi que de l’entreprise Specialisterne Danemark.

l
« Heures Silencieuses » : La Grande Distribution à l’écoute de la Neurodiversité !

« Heures Silencieuses » : La Grande Distribution à l’écoute de la Neurodiversité !

Faire ses courses dans le silence, ou au moins dans le calme, c’est ce que permettent depuis peu, plusieurs grandes surfaces en France. Elles sont en effet de plus en plus nombreuses à instaurer des « heures silencieuses ». Durant ces heures, la musique de fond et les appels au micro sont coupés, les caisses enregistreuses sont quasi-silencieuses, les éclairages sont réduits, les appareils de nettoyage sont au repos… cela pour faciliter les courses des personnes autistes.

Un phénomène méconnu du grand public

En effet, c’est un aspect assez méconnu, mais nombreux sont les autistes atteints d’hypersensibilité sensorielle ; et l’hyperacousie est le plus fréquent de ces dérèglements ; imaginez-vous faire vos courses comme si vous aviez l’oreille collée à un haut-parleur de discothèque. Ajoutez à cela les discussions des autres clients comme s’ils se parlaient tous en criant. C’est ce que vivent grand nombre d’autistes, adultes ou enfants, qui entendent les bruits externes de manière démesurée.

Il en va de même avec l’odorat, qui pour certains autistes, est sur-développé. La moindre odeur, indécelable pour la plupart des gens, vient se mélanger à la multitude des autres odeurs, provenant soit des produits en vente, soit des salariés ou des clients eux-mêmes. Imaginez vous au rayon frais ou pire à la poissonnerie, puis passez au rayon pharmacie avec les shampoings, gels douche qui, même emballés, génèrent des odeurs qui peuvent être envahissantes pour certaines personnes autistes.

Certains encore souffrent d’une hypersensibilité à la lumière, aux éclairages. Comment envisager de faire ses courses alors que chaque rayonnage est suréclairé, qu’aucune fenêtre n’est présente dans le magasin pour apporter la lumière du jour, plus douce que celle des néons et autres ampoules de couleur.

Faire ses courses… cette tâche, pourtant si banale, s’avère être pour certains un vrai parcours du combattant. Le développement des « courses au Drive » simplifie l’accès aux produits pour les personnes hypersensibles, mais le problème reste entier dans les magasins physiques.

Une réelle évolution dans la société

En Janvier 2021, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture une proposition de loi visant à l’instauration obligatoire des heures silencieuses dans les commerces de plus de 1000m2. Le projet de loi prévoit 1 « heure silencieuse » minimum par semaine, dans les commerces, mais le groupe Carrefour n’a pas attendu que la navette parlementaire ait fini son trajet jusqu’au sénat. Carrefour vient effectivement d’annoncer la mise en œuvre de ce dispositif dans plus de 1240 magasins du groupe, le lundi de 14h à 15h, à partir du 5 Avril 2021.

Carrefour suit en fait une tendance de fond, qui a été initiée en 2019 au sein de l’Hyper-U de Vierzon, dans le département du Cher. Cette initiative avait depuis, fait des petits, avec l’application de cette mesure dans 1600 points de vente au sein du groupement indépendant Super-U.

Une fois le projet de loi adopté, la mesure devrait devenir obligatoire dans tous les magasins de France de plus 1000m2, à partir de début 2022. Un dispositif qui correspond à une plus grande inclusion de la neurodiversité, mais qui devrait aussi satisfaire nombre de clients ne souffrant pas de troubles de la sensibilité, mais qui souhaitent tout simplement plus de calme… Sans oublier que ces heures silencieuses induisent une réduction des consommations électriques, un geste écologique qui s’inscrit bien dans l’air du temps.

heures-silencieuses dans les grandes surfaces
Photo by Melanie Lim on Unsplash
Article 20 minutes

Article 20 minutes

Toulouse : Specialisterne veut faire de l’autisme des salariés une chance pour leur future entreprise

INITIATIVE Une coopérative nouvellement créée à Toulouse veut mettre en avant les talents des salariés autistes auprès des entreprises qui recrutent

  • Le taux de chômage chez les adultes autistes est de 90 %.
  • Pour tenter d’inverser la donne et de valoriser les talents de ces salariés neuroatypiques, la coopérative Specialisterne vient d’être créée à Toulouse.
  • Ce sont ses membres qui feront détecteront les potentiels de chaque candidat pour le compte des entreprises.

Ils peuvent être des cadors en informatique, design ou encore comptabilité, mais ne seront jamais repérés par les chasseurs de têtes. Ce constat, Gabrielle Blinet n’est pas la seule à l’avoir fait, les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes : aujourd’hui 90 % des adultes autistes sont au chômage. « La société peut passer à côté de la force et des atouts de ces gens », explique la cofondatrice de Specialisterne France, une coopérative tout juste créée à Toulouse et dont l’objectif est de servir de cabinet de recrutement pour les profils neuroatypiques.

Le groupe d’innovation sociale a été créé en 2004 au Danemark et a depuis des antennes un peu partout à travers le monde. « En France, on estime que 650.000 personnes ont un Trouble du spectre de l’autisme (TSA), soit 1 % de la population. 30 % ne peuvent pas vivre de manière autonome, mais 70 % peuvent travailler. Mais ils sont souvent des difficultés à comprendre les jeux sociaux, à passer un entretien classique », poursuit Gabrielle Blinet dont la toute jeune pousse va désormais jouer un rôle intermédiaire pour mettre le pied à l’étrier de nombreux futurs salariés.

Rôle de cabinet de recrutement

La coopérative va ainsi évaluer les compétences des candidats, leur faire passer des tests, indépendamment de leurs diplômes. « On a ainsi croisé la route de développeurs informatiques géniaux qui n’avaient même pas le bac en poche. L’autisme est une chance pour l’entreprise, la différence cognitive fait du bien, même côté business », souligne Gabrielle Blinet.

Après avoir reçu le soutien d’investisseurs à impact social lors d’une levée de fonds, les cofondatrices de Spécialisterne France se lancent donc à l’assaut des futurs recruteurs. Et elles joueront le rôle d’intermédiaires, pouvant apporter des réponses aussi bien aux futurs salariés, qui seraient par exemple pris d’anxiété, qu’aux managers démunis face à une situation, et avouent parfois être passés à côté de cas déjà présents dans les effectifs.
Béatrice Colin

Lire l’article sur le site de 20minutes.fr

gabriel-blinet-20min
Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Crédit Photo Marjorie Mailhol
Specialisterne et l’ONU : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Specialisterne et l’ONU : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

« Inclusion sur le lieu de travail dans un monde post-pandémique » pour la journée de sensibilisation à l’autisme

Les pratiques d’embauche discriminatoires et les obstacles sur le lieu de travail ont longtemps contribué au chômage d’une grande majorité d’adultes autistes. Ces défis n’ont été qu’exacerbés par la pandémie, qui a contribué à la pire récession économique depuis la Grande Dépression.

Dans le même temps, cependant, de nouvelles méthodes de travail, y compris l’utilisation de nouvelles technologies et le travail à distance, ont créé des opportunités pour les employés qui avaient auparavant du mal à s’épanouir dans des environnements de travail traditionnels.

La célébration de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme 2021 aborde ces questions à travers un événement virtuel comprenant des tables rondes animées avec des personnes du spectre autistique.

Événement organisé par le Département de la communication globale et le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, en collaboration avec la Fondation Specialisterne, qui défend l’emploi des personnes autistes ou dites « neurodivergentes ».

Article La Dépêche du Midi

Article La Dépêche du Midi

Autisme : Specialisterne s’installe à Toulouse

Une méthode de recrutement pour détecter les talents des personnes autistes.
Mettre en lumière les talents des personnes autistes et l’avantage concurrentiel qu’ils peuvent apporter aux entreprises. Tel est l’objectif de Specialisterne, une entreprise sociale internationale fondée en 2004 au Danemark par Thorkil Sonne. Pour sa treizième implantation, le spécialiste de l’inclusion professionnelle des personnes sur le spectre de l’autisme a choisi la France, plus exactement, la ville de Toulouse. Aux manettes de cette nouvelle antenne qui a opté pour le statut de société coopérative (Scop), Gabrielle Blinet et Pascale Marchal. « Le taux de chômage dépasse les 90 % au sein de la population autiste. Cela montre que les méthodes classiques de recrutement sont inadaptées, explique Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Il faut savoir se vendre, comprendre ce que le RH veut, et c’est exactement ce qu’une personne autiste a du mal à faire ». En adoptant une nouvelle manière d’évaluer la compétence, moins basée sur le verbal, Specialisterne arrive à déceler des talents indétectables lors d’un entretien d’embauche traditionnel. Une nouvelle grille de lecture qui veut faire de cette neurodiversité une force.
La Dépêche du midi Toulouse
Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Photo Marjorie Mailhol

95 % de réussite

« Il n’y a pas que de la déficience intellectuelle dans le spectre de l’autisme. Notre méthode se base sur les savoir-faire concrets de ces personnes. Le but est de les mettre dans une zone de confort propice à leur évaluation, poursuit Gabrielle Blinet. Nous utilisons par exemple, des constructions de robots Lego Mindstorm pour déterminer leurs forces cognitives, comme la détection des erreurs, la capacité à mémoriser des détails, l’analyse logico-mathématique,… ». Depuis sa création, plus de 10 000 personnes ont été embauchées grâce à cette méthode de recrutement innovante. « Notre taux de réussite est supérieur à 95 % », précise Gabrielle Blinet. IBM, KPMG, Microsoft, JPMorgan,… ont déjà adopté cette solution pour leur recrutement.

Pour la jeune fondatrice, diplômée de l’ENSEEIHT, l’inclusion des profils atypiques ne s’arrête pas au stade de l’embauche : « Nous suivons également les personnes placées tout au long de leur carrière afin de les aider à mieux appréhender les codes de la culture entreprise. En parallèle, nous proposons aux managers des formations adaptées pour faciliter la communication entre collaborateurs. Nous voulons être un lien entre ses deux mondes ». F.A.

Voir l’article sur le site de La Dépêche du Midi.

La Dépêche du midi Toulouse

Autisme : Specialisterne s’installe à Toulouse

Une méthode de recrutement pour détecter les talents des personnes autistes.

Mettre en lumière les talents des personnes autistes et l’avantage concurrentiel qu’ils peuvent apporter aux entreprises. Tel est l’objectif de Specialisterne, une entreprise sociale internationale fondée en 2004 au Danemark par Thorkil Sonne. Pour sa treizième implantation, le spécialiste de l’inclusion professionnelle des personnes sur le spectre de l’autisme a choisi la France, plus exactement, la ville de Toulouse. Aux manettes de cette nouvelle antenne qui a opté pour le statut de société coopérative (Scop), Gabrielle Blinet et Pascale Marchal. « Le taux de chômage dépasse les 90 % au sein de la population autiste. Cela montre que les méthodes classiques de recrutement sont inadaptées, explique Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Il faut savoir se vendre, comprendre ce que le RH veut, et c’est exactement ce qu’une personne autiste a du mal à faire ». En adoptant une nouvelle manière d’évaluer la compétence, moins basée sur le verbal, Specialisterne arrive à déceler des talents indétectables lors d’un entretien d’embauche traditionnel. Une nouvelle grille de lecture qui veut faire de cette neurodiversité une force.

La Dépêche du midi Toulouse
Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Photo Marjorie Mailhol

95 % de réussite

« Il n’y a pas que de la déficience intellectuelle dans le spectre de l’autisme. Notre méthode se base sur les savoir-faire concrets de ces personnes. Le but est de les mettre dans une zone de confort propice à leur évaluation, poursuit Gabrielle Blinet. Nous utilisons par exemple, des constructions de robots Lego Mindstorm pour déterminer leurs forces cognitives, comme la détection des erreurs, la capacité à mémoriser des détails, l’analyse logico-mathématique,… ». Depuis sa création, plus de 10 000 personnes ont été embauchées grâce à cette méthode de recrutement innovante. « Notre taux de réussite est supérieur à 95 % », précise Gabrielle Blinet. IBM, KPMG, Microsoft, JPMorgan,… ont déjà adopté cette solution pour leur recrutement.

Pour la jeune fondatrice, diplômée de l’ENSEEIHT, l’inclusion des profils atypiques ne s’arrête pas au stade de l’embauche : « Nous suivons également les personnes placées tout au long de leur carrière afin de les aider à mieux appréhender les codes de la culture entreprise. En parallèle, nous proposons aux managers des formations adaptées pour faciliter la communication entre collaborateurs. Nous voulons être un lien entre ses deux mondes ». F.A.

Voir l’article sur le site de La Dépêche du Midi.

La Dépêche du midi Toulouse

Podcast ONU Info Genève

Podcast ONU Info Genève

L’inclusion professionnelle des personnes autistes avec Specialisterne France

A l’occasion de la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, les Nations Unies organisent ce 8 avril un événement en ligne sur l’inclusion professionnelle des personnes autistes.

Cette semaine, ONU Info Genève donne la parole à Gabrielle Blinet et Pascale Marchal, cofondatrices de Specialisterne France, une entreprise sociale internationale qui vise à accompagner les personnes autistes dans leur recherche d’emploi et à sensibiliser les recruteurs aux avantages de les recruter au sein de leur personnel.

Pour participer à l’événement des Nations Unies, enregistrez-vous en cliquant sur le lien suivant: 2021 World Autism Awareness Day

Post Facebook Nations Unies

L’inclusion professionnelle des personnes autistes avec Specialisterne France

A l’occasion de la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, les Nations Unies organisent ce 8 avril un événement en ligne sur l’inclusion professionnelle des personnes autistes.

Cette semaine, ONU Info Genève donne la parole à Gabrielle Blinet et Pascale Marchal, cofondatrices de Specialisterne France, une entreprise sociale internationale qui vise à accompagner les personnes autistes dans leur recherche d’emploi et à sensibiliser les recruteurs aux avantages de les recruter au sein de leur personnel.

Pour participer à l’événement des Nations Unies, enregistrez-vous en cliquant sur le lien suivant: 2021 World Autism Awareness Day

Post Facebook Nations Unies