LE RESEAU SPECIALISTERNE

La communauté internationale Specialisterne

Fondation Specialisterne

La Fondation Specialisterne est une organisation à but non-lucratif, qui travaille à créer 1 million d’opportunités d’emploi pour les personnes autistes et les personnes avec d’autres spécificités cognitives. La fondation est propriétaire de la méthode et de la marque Specialisterne ainsi que de l’entreprise Specialisterne Danemark.

l
Ça va aller

Ça va aller

Cette histoire raconte, sans filtre, les étapes que nous avons tra­versées, mon mari et moi, à la suite du diagnostic d’autisme de notre fils Elliot. La sidération, la colère, la tristesse et l’accepta­tion. Des étapes nécessaires, ponctuées d’erreurs, d’idées reçues, mais surtout d’amour et d’une volonté féroce d’aller à la rencontre de notre enfant.

Il me semble important de vous donner quelques précisions avant de vous ouvrir les portes de l’intimité de notre famille.
Écrire et dessiner ce livre a été pour moi une véritable introspec­tion dans mon rôle de mère mais aussi de citoyenne et d’humaine, tout simplement.

Quand j’ai posé le point final de cet ouvrage, une immense remise en question m’a envahie. Pourquoi ce livre? Pour qui ? Pour dire quoi ? Il m’est apparu inconcevable qu’il ne soit« que » le recueil d’extraits de notre vie. Et par-dessus tout, inconcevable qu’il ne fasse que refléter les difficultés auxquelles une famille est confrontée lorsqu’un de ses membres est autiste.

Pourquoi ? Parce que l’autisme n’est pas un fardeau.
Parce que mon fils n’est pas un fardeau.
Parce que mon fardeau, c’est de lutter à ses côtés pour qu’il se sente inclus, compris, reconnu et entendu.

Diagnostic, handicap, couple, fratrie, famille, autisme, crises, hypersensibilité

Ça va aller. Cette phrase toute simple, Daisy, auteure et illustratrice du Cantal, se l’est répétée en boucle, comme pour se rassurer elle-même, mais surtout pour ne pas sombrer.

Quand Eliott, son fils de 3 ans et demi, a été diagnostiqué autiste, Daisy l’a vécu « comme un TGV à 515 km/h en pleine face« . Sa vie parfaite s’est littéralement écroulée. Pour accepter cette réalité et ne pas perdre pied, elle couche ses mots et ses émotions sur le papier afin de partager son quotidien chamboulé avec les familles qui vivent la même chose qu’elle mais aussi pour informer et sensibiliser les autres.

A travers son roman graphique Ça va aller ! dans la collection « sans filtre », qui vient de sortir aux éditions Jouvence. Daisy raconte son combat quotidien et prône à la fois la tolérance, le respect et la bienveillance. Une histoire remplie d’humour et d’amour qui chamboulera vos émotions de la première à la dernière page !

Source  des citations : site france3-regions.francetvinfo.fr
Autisme :  pour la fin de l’enfermement

Autisme : pour la fin de l’enfermement

Sur Konbini, quelques mots de Stéphane Benhamou, directeur de l’association Le Silence des Justes (où des éducateurs issus d’un milieu défavorisé font des merveilles avec des adultes présentant un autisme dit “sévère”), m’ont beaucoup touchée en tant que proche d’une personne autiste. Dans cet article, je tente de vous expliquer pourquoi.
“Au silence des Justes, un autiste est toujours accompagné d’un éducateur. J’ai envie de vous dire, parfois, ça vient de nulle part, ça vient d’une banlieue, d’un milieu très défavorisé, d’un milieu précaire, et c’est bizarrement les personnes qui comprennent le mieux les jeunes. Peut-être parce que, quand on a une vie qui est simple, je pense qu’on a beaucoup d’humilité. Et je pense que l’approche de l’autisme vient de là. C’est d’oublier sa personne le temps où nous on est avec une autre personne”.
Stéphane Benhamou

J’ai la chance d’être née dans une famille dont un membre se situe sur le spectre de l’autisme. Une personne avec une grande intelligence, le cœur sur la main, avec des pics de compétences  (mémoire, analyse, infinies connaissances en histoire, économie et géopolitique…) et des creux en interaction sociale (difficultés avec l’implicite, les jeux sociaux, la lecture des émotions,…).

Je suis allée à l’école de 1993 à 2005. J’ai été témoin de la violence qui s’est abattue sur ce proche. Les phénomènes de meute. Les adultes qui n’interviennent pas (ou peu), soi-disant pour le bien de l’enfant. L’isolement et l’exclusion interminables. Les conséquences physiques et psychologiques de ces phénomènes.
Je n’en veux pas, n’en veux plus à personne.
Entre 1993 et 2005 en France, on en savait trop peu sur l’autisme sans déficience intellectuelle.

Dans la tempête, il y aussi eu de belles rencontres.
Ces enfants et ces ados, souvent originaires de milieu modeste ou défavorisé, qui ont refusé de participer à la violence de groupe.
Qui ont fait le premier pas vers l’autre dans la cour d’école.
Qui sont venus aux goûters d’anniversaire.
Qui se sont livrés à ce geste majestueux et simple, reconnaissant l’existence d’un autre dont la différence cognitive était flagrante: dire “bonjour”, sourire et serrer la main.
Un geste déterminé, résolu, de jeunes qui déjà, avaient choisi d’agir en préservant leur dignité plutôt que d’obéir à la peur de l’exclusion par les leaders du groupe.

Longtemps je me suis demandée pourquoi ils avaient agi ainsi.

Peut-être parce qu’ils connaissaient le prix de l’exclusion à force de la vivre tous les jours.

A cause de leur couleur de peau, leur accent, leur origine pour certains.
D’un parent alcoolique ou de leur obésité pour d’autres.

Peut-être aussi, comme le dit Stéphane Benhamou ci-dessus, parce qu’ils avaient beaucoup d’humilité en eux. Une humilité les protégeant du mépris facile envers un être ne ressemblant pas à la majorité.

A tous ces enfants, ces jeunes de milieux défavorisés qui ont croisé ma route et celle de mes proches, à ceux qui croiseront encore la route de personnes autistes et qui ne s’abaisseront pas à la violence, je voudrais exprimer ma profonde gratitude et reconnaissance.

Et au Silence des Justes, nous tirons notre chapeau pour l’incroyable travail de terrain inlassablement accompli.

Gabrielle Blinet

Assistant Administratif

Assistant Administratif

Dans un poste d’assistant administratif, vous pouvez vous attendre à porter assistance aux fonctions support de l’entreprise (départements RH, Administratif, Moyens Généraux, Finance,…). Sur ce type de poste, il faut apprécier de rendre service (à son manager, à son équipe), il faut posséder des qualités de rigueur (en orthographe, en saisie de données), ainsi qu’une bonne capacité à détecter les erreurs (dans des courriers, des bases de données, des contrats) et à organiser les informations (tri, classement de documents). Il est important de savoir demander de l’aide, et de faire preuve de discrétion, en particulier en gérant des informations confidentielles.

Vous serez parfois amené à interagir soit en visio, soit par téléphone. (interagir avec la mutuelle, la sécurité sociale, l’assurance, le prestataire comptable au sujet de données ou de documents manquants ou erronés).

Vous ne serez pas amené dans ce poste à massivement passer des appels téléphoniques. Néanmoins, il est indispensable de pouvoir utiliser un téléphone et d’être capable de faire des visioconférences sur ce poste.

Plusieurs tâches de ce poste peuvent s’avérer répétitives (remplissage de données, vérification de documents,…).

Assistant Administratif

Tâches principales

Selon les besoins des entreprises qui nous sollicitent, les tâches du métier d’Assistant Administratif pourront être plus focalisées sur le domaine des Ressources Humaines, du Juridique ou de l’Administratif. Ainsi, vous n’aurez pas forcément à accomplir l’ensemble des tâches listées ci-dessous, mais seulement une partie d’entre elles. Nous avons souhaité ici faire preuve de précision pour vous donner un aperçu de toutes les missions que peuvent recouvrir cet intitulé de poste.

  • Gestion du personnel : saisir les congés, les absences et réaliser le reporting afférent
  • Suivre les outils de gestion administrative et RH (ERP)
    Transmettre les variables de paie au prestataire ou au département interne chargé de la paie
  • Réaliser les DPAE et rédiger les contrats de travail
  • Faire le lien avec les organismes tiers (mutuelle, prévoyance, sécurité sociale, médecine du travail,…), en assurer le suivi, résoudre d’éventuels blocages en cas de documents manquants, repérer et faire corriger les éventuelles erreurs sur les documents émis par ces organismes,…
  • Assurer la gestion et la coordination des prestataires extérieurs (assurance, téléphonie,…)
  • Saisir des données exactes et fiables dans des bases de données propres au service organiser et maintenir ces bases.
  • Réviser des documents Excel (tableaux de reporting par exemple) pour repérer et corriger les doublons , des non-conformités, ou des erreurs
  • Gérer les courriers.
  • Classer, archiver et indexer des documents dématérialisés ou matérialisés
  • Mettre sous pli / Publiposter, par courrier ou par email
  • Rédiger, au moyen de modèles, des lettres et des courriels
  • Rédiger, sans modèles, une première version des documents simples de la vie quotidienne de l’entreprise qui seront ensuite finalisés par la Direction (attestation sur l’honneur, attestation de décharge, …)
  • Vérifier la qualité des informations (exactitude, orthographe, grammaire) dans des contrats juridiques ou des documents commerciaux

Compétences requises

  • Equivalent Bac+2 ou supérieur dans n’importe quelle discipline
  • Aisance sur Excel pour organiser et trier les informations, détecter les erreurs et produire des tableaux visuellement agréables
  • Savoir utiliser des logiciels de bureautique : Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint, Outlook) et Google Suite
  • Rédaction et préparation de documents
  • Niveau intermédiaire en anglais (lu, écrit)

Compétences bonus (non requises) :

  • Connaissance des  fonctionnalités d’ Excel comme les tableaux croisés dynamiques, ou la fonction RECHERCHEV
  • Avoir déjà travaillé sur un ERP
  • Bilingue en anglais
  • Connaissance  d’autres langues étrangères
  • Etre  curieux intellectuellement et aimer apprendre des choses en autodidacte
  • Bonnes capacités d’organisation spatiales et temporelles
  • Avoir déjà travaillé en équipe (en emploi ou dans vos études)
  • Aimer optimiser les process
Comptabilité

Comptabilité

Vous avez une formation en comptabilité, gestion ou finance, et souhaitez développer vos compétences ?

Vous êtes organisé, rigoureux, méthodique avec un grand souci du détail ? Vous aimez vérifier l’exactitude des informations, travailler avec des chiffres, les analyser, trouver des erreurs ? Vous aimez suivre des process établis et parfois proposer des améliorations ? Vous êtes en mesure de communiquer avec vos collègues ou votre manager pour demander de l’aide, partager l’information, faire du reporting ?

Si oui, ce type de poste est peut-être fait pour vous.

Poste en comptabilité

Dans ce poste, vous serez amené à :

  • Tenir la comptabilité, et s’assurer de la cohérence des documents produits
  • Effectuer les paiements et/ou les encaissements
  • Effectuer le suivi comptable des biens et le raccordement avec l’inventaire
  • Produire les documents comptables et légaux (bilans, comptes de résultat, annexes, rapports de gestion…)
  • Elaborer et suivre un budget
  • Suivre des indicateurs de contrôle et de suivi
  • Participer à la définition, la rédaction et l’actualisation des procédures et des règles comptables, et de leurs conditions d’application
  • Entretenir les relations avec les partenaires financiers et les organismes de contrôles
  • Participer, en liaison avec le contrôle de gestion, à l’analyse financière, statistique et budgétaire de la Société
  • Veiller au respect des dispositions légales et réglementaires

Compétences requises :

  • Niveau BAC +2, formation en comptabilité, gestion, finance, ou similaire ou expérience professionnelle équivalente
  • Bonnes capacités d’analyse, d’attention au détail, de détection d’erreurs
  • Rigueur, organisation, fiabilité, respect des délais
  • Capacité à monter en compétences sur les logiciels de comptabilité utilisés par l’entreprise tels que SAGE, SAP
  • Motivation à apprendre et à développer vos compétences grâce au soutien des mentors en milieu de travail, des gestionnaires et du matériel de formation disponible.
Ingénieur Business Intelligence

Ingénieur Business Intelligence

L’ingénieur en business intelligence, ou en informatique décisionnelle en français, exploite les données de l’entreprise de différents systèmes informatiques afin de donner une vision plus claire aux différentes directions métiers.

Sa mission au quotidien consiste à tester différents tableaux de bords et outils de reporting, puis à les intégrer dans le système informatique de l’entreprise en les rendant plus accessibles aux différents utilisateurs. 

 

Vous  êtes très rigoureux et souhaitez appliquer vos capacités d’analyse et de synthèse à différentes sortes de données concrètes ? Vous aimez trouver de nouvelles solutions à des analyses business ? Vous êtes à l’aise en Anglais ? Vous avez des notions de Big Data et une compréhension générale des enjeux commerciaux d’une entreprise ?

 

Si oui, ce poste est peut-être fait pour vous. 

Analyste Cybersécurité - Niveau 2

Dans ce poste, vous serez amené à :

  • Collecter des besoins et des enjeux auprès des équipes métiers
  • Elaborer d’une modélisation afin de répondre à la problématique utilisateurs
  • Rédiger des spécifications techniques et fonctionnelles
  • Concevoir et réaliser des flux ELT à partir de bases de données ou fichiers afin d’alimenter un entrepôt de données (datawarehouse) : Analyse des données sources et des tables cibles ; Réalisation des mappings ELT pour alimenter le datawarehouse
  • Réaliser des tests unitaires (via jeux de données) et globaux
  • Faire des modélisations cible et créer des dimensions et mesures
  • Réaliser des dashboards de recette, tableaux et IHM de reporting
  • Elaborer le plan de recette
  • Prendre en compte des retours utilisateurs dans la phase de recette
  • Former des utilisateurs et création de documentation sur l’utilisation du système BI
  • Suivre des anomalies au sein des environnements de recette et de production
  • Analyser et optimiser les temps de traitements
  • Stocker du code source et créer la documentation interne complémentaire si nécessaire

Compétences requises

 

  • Niveau Bac+3 (validé ou non) ou supérieur  ;
  • Expérience en développement informatique, en architecture client / serveur, en BI, en DataMining ou en Datascience.
  • Connaissances de l’un ou plusieurs des outils suivants :
  • Systèmes de gestion de base de données relationnelles (Oracle, SQL Serveur, PostgreSQL, MySQL, Sybase ou autre)
  • Langages SQBD (SQL, PL/SQL, TransacSQL ou autre)
  • Outils ETL (Extraction & Transformation Tool) (BO Data Integrator, Informatica, Talend, SAP DI, ODI ou autre)
  • Outils de restitution / reporting (BusinessObject, PowerBI, Pentaho ou autre outil de restitution de rapports, même un outil développé spécifiquement)