LE RESEAU SPECIALISTERNE

La communauté internationale Specialisterne

Fondation Specialisterne

La Fondation Specialisterne est une organisation à but non-lucratif, qui travaille à créer 1 million d’opportunités d’emploi pour les personnes autistes et les personnes avec d’autres spécificités cognitives. La fondation est propriétaire de la méthode et de la marque Specialisterne ainsi que de l’entreprise Specialisterne Danemark.

l

Partout dans le monde, les agents de sécurité des aéroports sont entraînés à repérer certains signes du langage corporel, pour choisir leurs contrôles renforcés. Ils recherchent dans la foule des passagers ceux qui évitent le contact visuel, se déplacent avec rigidité, ou dont le langage non-verbal manque de spontanéité… Manque de chance pour les adultes autistes, il s’agit de comportements qu’ils sont susceptibles d’avoir en situation de stress… Comme peut l’être le passage de la sécurité dans un aéroport. Selon les chercheurs du centre Aaspire, qui étudie la vie des adultes autistes aux Etats-Unis, ces derniers sont beaucoup plus susceptibles de subir des contrôles invasifs lors d’un voyage.

Bien sûr, tout le monde connaît le stress de l’aéroport. Les horaires serrés, le poids des bagages, les queues et les terminaux bondés. Mais pour les personnes autistes de tous les âges, ce stress peut se transformer en une épreuve décourageante. De nombreux parents d’enfants autistes, ainsi que des adultes, renoncent à tout voyage par crainte de l’aéroport et de l’avion.

 

Les aéroports s’adaptent… mais pas partout

Pour enrayer ce phénomène, de plus en plus d’aéroports anglo-saxons ont cherché à transformer l’expérience de voyage des personnes neuroatypiques. L’objectif : offrir aux parents d’enfants autistes et aux adultes neuroatypiques le même niveau d’aménagement dont disposent les personnes handicapées moteur.

Aux Etats-Unis, l’aéroport de Pittsburgh est un pionnier. En 2019, une « salle sensorielle », conçue comme un havre au cœur du chaos, a été ouverte dans son terminal.  Pour ceux qui le demandent, le personnel propose aussi des répétitions de l’embarquement pour diminuer le stress, et ses agents de sécurité sont entraînés à différencier le langage corporel des personnes neuroatypiques. Peu à peu, ces efforts sont en train de devenir la norme. En 2021, une quarantaine d’aéroports américains ont déjà rejoint le programme dédié « Wings for Autism ».

Au Royaume-Uni aussi, de plus en plus d’aéroports adoptent un système d’aide pour les « handicaps invisibles ». La plupart des grands aéroports anglais proposent des guides conçus pour les personnes neuroatypiques, ainsi que des bornes d’informations dans les terminaux et des cordons d’identification dédiés. Gatwick dispose de sa propre salle sensorielle et Newcastle a adopté un « passeport autisme » qui donne la priorité lors des contrôles de sécurité.

En France, pour l’instant, l’accessibilité des aéroports est loin d’être arrivée sur les radars. A ce jour, aucun grand aéroport français ne propose de service spécifique pour les personnes autistes, à l’exception des demandes d’assistance pour personnes handicapées.

Titouan Lemoine

 

Liens :
Article NatGeo : https://www.nationalgeographic.com/travel/article/how-airlines-are-making-travel-easier-for-autistic-passenger
L’attitude des aéroports français en un tweet : https://twitter.com/parisaeroport/status/1085587904494292992
NPR sur l’aéroport de Pittsburgh : https://www.npr.org/sections/health-shots/2019/08/08/746936601/kids-and-adults-with-autism-flying-easier-in-pittsburgh-with-airports-help
Aaspire : aaspire.org
Une liste des aéroports anglais avec des services dédiés : https://www.airport-parking-shop.co.uk/blog/uk-airports-need-step-assistance-autism/