LE RESEAU SPECIALISTERNE

La communauté internationale Specialisterne

Fondation Specialisterne

La Fondation Specialisterne est une organisation à but non-lucratif, qui travaille à créer 1 million d’opportunités d’emploi pour les personnes autistes et les personnes avec d’autres spécificités cognitives. La fondation est propriétaire de la méthode et de la marque Specialisterne ainsi que de l’entreprise Specialisterne Danemark.

l

Autisme : Specialisterne s’installe à Toulouse

Une méthode de recrutement pour détecter les talents des personnes autistes.
Mettre en lumière les talents des personnes autistes et l’avantage concurrentiel qu’ils peuvent apporter aux entreprises. Tel est l’objectif de Specialisterne, une entreprise sociale internationale fondée en 2004 au Danemark par Thorkil Sonne. Pour sa treizième implantation, le spécialiste de l’inclusion professionnelle des personnes sur le spectre de l’autisme a choisi la France, plus exactement, la ville de Toulouse. Aux manettes de cette nouvelle antenne qui a opté pour le statut de société coopérative (Scop), Gabrielle Blinet et Pascale Marchal. “Le taux de chômage dépasse les 90 % au sein de la population autiste. Cela montre que les méthodes classiques de recrutement sont inadaptées, explique Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Il faut savoir se vendre, comprendre ce que le RH veut, et c’est exactement ce qu’une personne autiste a du mal à faire”. En adoptant une nouvelle manière d’évaluer la compétence, moins basée sur le verbal, Specialisterne arrive à déceler des talents indétectables lors d’un entretien d’embauche traditionnel. Une nouvelle grille de lecture qui veut faire de cette neurodiversité une force.
La Dépêche du midi Toulouse
Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Photo Marjorie Mailhol

95 % de réussite

“Il n’y a pas que de la déficience intellectuelle dans le spectre de l’autisme. Notre méthode se base sur les savoir-faire concrets de ces personnes. Le but est de les mettre dans une zone de confort propice à leur évaluation, poursuit Gabrielle Blinet. Nous utilisons par exemple, des constructions de robots Lego Mindstorm pour déterminer leurs forces cognitives, comme la détection des erreurs, la capacité à mémoriser des détails, l’analyse logico-mathématique,…”. Depuis sa création, plus de 10 000 personnes ont été embauchées grâce à cette méthode de recrutement innovante. “Notre taux de réussite est supérieur à 95 %”, précise Gabrielle Blinet. IBM, KPMG, Microsoft, JPMorgan,… ont déjà adopté cette solution pour leur recrutement.

Pour la jeune fondatrice, diplômée de l’ENSEEIHT, l’inclusion des profils atypiques ne s’arrête pas au stade de l’embauche : “Nous suivons également les personnes placées tout au long de leur carrière afin de les aider à mieux appréhender les codes de la culture entreprise. En parallèle, nous proposons aux managers des formations adaptées pour faciliter la communication entre collaborateurs. Nous voulons être un lien entre ses deux mondes”. F.A.

Voir l’article sur le site de La Dépêche du Midi.

La Dépêche du midi Toulouse

Autisme : Specialisterne s’installe à Toulouse

Une méthode de recrutement pour détecter les talents des personnes autistes.

Mettre en lumière les talents des personnes autistes et l’avantage concurrentiel qu’ils peuvent apporter aux entreprises. Tel est l’objectif de Specialisterne, une entreprise sociale internationale fondée en 2004 au Danemark par Thorkil Sonne. Pour sa treizième implantation, le spécialiste de l’inclusion professionnelle des personnes sur le spectre de l’autisme a choisi la France, plus exactement, la ville de Toulouse. Aux manettes de cette nouvelle antenne qui a opté pour le statut de société coopérative (Scop), Gabrielle Blinet et Pascale Marchal. “Le taux de chômage dépasse les 90 % au sein de la population autiste. Cela montre que les méthodes classiques de recrutement sont inadaptées, explique Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Il faut savoir se vendre, comprendre ce que le RH veut, et c’est exactement ce qu’une personne autiste a du mal à faire”. En adoptant une nouvelle manière d’évaluer la compétence, moins basée sur le verbal, Specialisterne arrive à déceler des talents indétectables lors d’un entretien d’embauche traditionnel. Une nouvelle grille de lecture qui veut faire de cette neurodiversité une force.

La Dépêche du midi Toulouse
Gabrielle Blinet, cofondatrice de Specialisterne France. Photo Marjorie Mailhol

95 % de réussite

“Il n’y a pas que de la déficience intellectuelle dans le spectre de l’autisme. Notre méthode se base sur les savoir-faire concrets de ces personnes. Le but est de les mettre dans une zone de confort propice à leur évaluation, poursuit Gabrielle Blinet. Nous utilisons par exemple, des constructions de robots Lego Mindstorm pour déterminer leurs forces cognitives, comme la détection des erreurs, la capacité à mémoriser des détails, l’analyse logico-mathématique,…”. Depuis sa création, plus de 10 000 personnes ont été embauchées grâce à cette méthode de recrutement innovante. “Notre taux de réussite est supérieur à 95 %”, précise Gabrielle Blinet. IBM, KPMG, Microsoft, JPMorgan,… ont déjà adopté cette solution pour leur recrutement.

Pour la jeune fondatrice, diplômée de l’ENSEEIHT, l’inclusion des profils atypiques ne s’arrête pas au stade de l’embauche : “Nous suivons également les personnes placées tout au long de leur carrière afin de les aider à mieux appréhender les codes de la culture entreprise. En parallèle, nous proposons aux managers des formations adaptées pour faciliter la communication entre collaborateurs. Nous voulons être un lien entre ses deux mondes”. F.A.

Voir l’article sur le site de La Dépêche du Midi.

La Dépêche du midi Toulouse