LE RESEAU SPECIALISTERNE

La communauté internationale Specialisterne

Fondation Specialisterne

La Fondation Specialisterne est une organisation à but non-lucratif, qui travaille à créer 1 million d’opportunités d’emploi pour les personnes autistes et les personnes avec d’autres spécificités cognitives. La fondation est propriétaire de la méthode et de la marque Specialisterne ainsi que de l’entreprise Specialisterne Danemark.

l

Depuis notre création chez Specialisterne, nous avons croisé une multitude de gens formidables (éducateurs, psychologues, écrivains, journalistes, musiciens, chefs d’entreprise,…), neuroatypiques ou pas. Nous avions envie de les interviewer et de les mettre à l’honneur sur nos réseaux sociaux mais sous un angle particulier, afin qu’ils puissent nous parler de leurs projets mais aussi de ce qui les anime et ce qui les touche profondément.

Actuellement directeur médical du Centre Ressource Autisme du Limousin depuis 2014, le docteur Eric Lemonnier est un pédopsychiatre d’orientation neuroscientifique. Entre 2005 et 2014, il occupe le poste de chef de clinique en pédopsychiatrie au CHU de Brest et il dirige le CRA Bretagne. Depuis presque vingt ans, il s’investit particulièrement  sur l’inclusion scolaire des enfants autistes, notamment en Bretagne et en Limousin où il a contribué à améliorer fortement les conditions de scolarisation pour de nombreux enfants. Au quotidien, il œuvre au diagnostic des enfants, des ados et des adultes autistes. Il accorde une grande importance à leur dignité et leur liberté, quel que soit leur âge et leur parcours. 

Eric nous a fait la joie de répondre à notre Interview Atypique :

Si vous deviez expliquer votre métier à un enfant de 5 ans en une phrase, comment le feriez-vous ?

Quand une voiture ne marche plus, on va chez le garagiste. Il arrive parfois que l’on perde notre liberté de penser ou que l’on n’arrive pas à obtenir ou garder sa liberté au sein des autres, et bien je suis le garagiste de la pensée.

Les Didascalies

Si vous êtes neuroatypique, en quoi votre neuroatypie vous aide parfois dans votre métier?

Je ne suis pas neuroatypique et du coup je ne bénéficie d’aucune aide.

Quelle est votre anecdote de travail préférée ?

Annoncer à des parents que leur enfant est haut potentiel, puis leur préciser en reprenant Brassens qu’un don sans technique n’est rien qu’une sale manie. Le plus souvent ils acquiescent, je précise alors que Brassens utilise cette formule à la manière dont elle bouge son popotin.

Quelle est la chose que vous préférez dans votre métier, et celle qui vous pose le plus de problèmes ?

Ce que je préfère c’est le bisou baveux du môme autiste qui revient me voir, ce qui me pose le plus de problème c’est de boire quotidiennement au calice de mon incapacité.

Qu’est-ce qui agace les autres mais que vous faites tout le temps ?

Je ne suis pas maitrisable, ce qui peut poser problème à ceux de mes collègues engoncés dans un système de contraintes mortifères de petit bourgeois.

Si vous pouviez apprendre n’importe quelle langue instantanément, laquelle choisiriez-vous ?

L’italien.

Un personnage de fiction / un artiste / un univers qui vous faisait vibrer étant enfant ?

Enfant j’ai vibré pour des personnages au fur et à mesure des découvertes que mes lectures m’offraient, je suis très bon public.

Quelle est votre chanson la plus écoutée en ce moment ?

J’écoute beaucoup de musique classique surtout à la radio ce qui limite la répétition. Je ne me lasse pas de Brassens.

 

 

Dr Eric Lemonnier image d'interview
Illustration réalisée par une IA, basée sur les réponses fournies lors de l’interview

Nous déménageons sur une planète extraterrestre, malheureusement vous ne pourrez plus jamais manger ce que vous mangez sur terre. Quel sera votre dernier repas avant de partir ?

Pas de dernier repas mais plusieurs derniers repas, deux chaque jour précédent le déménagement, ce qui me permettra d’absorber la plus grande diversité de mets possibles, le tout arrosé d’un bourgogne blanc de bonne maturité.

Si vous pouviez échanger votre vie avec n’importe qui pour une semaine, qui choisiriez-vous et pourquoi ?

Mozart sans hésitation, pour éprouver un instant le bonheur de la créativité et du talent.

En ce moment, quelle est l’activité qui prend plus de temps dans votre quotidien qu’elle ne devrait ?

Convaincre les différents interlocuteurs qu’un enfant autiste (ou ayant d’autres difficultés) doit être gardé au sein des autres enfants au développement traditionnel de son âge (avec les aides nécessaires) et ne doit en aucun cas être mis dans une structure où la seule perspective est d’être dans un contexte de vie que nous refuserions pour nous même, parce qu’indigne.

Quels sont vos projets ou votre projet pour les prochains mois ?

Ecrire enfin ce bouquin sur les TSA, que je répète quotidiennement dans ma tête mais pour lequel je ne prends pas le temps de le coucher sur papier.